jeudi, mars 14, 2024
spot_img
AccueilACTUALITÉSénégal -Énergies : La transition et les défis de l’industrie automobile

Sénégal -Énergies : La transition et les défis de l’industrie automobile

Le développement des projets pétroliers et l’expansion de l’industrie automobile pourraient porter un nouveau coup à l’environnemental. Il est crucial d’inclure dans la transition énergétique, d’importantes mesures de mitigation combinées à la dynamique de développement des énergies renouvelables.

D’énormes défis et opportunités sont relevés dans l’inclusion des énergies renouvelables dans l’évolution des projets pétroliers et de l’industrie automobile.

L’expert en énergie et transition écologique, a mis en avant le rôle historique du pétrole et du gaz dans le développement économique. Il a également souligné les risques de dépendance excessive à ces ressources.

« La volatilité des prix, les impacts environnementaux et la dépendance économique sont autant de défis auxquels le pays doit faire face. Dès lors, diversifier les sources d’énergie et investir dans des alternatives durables devient essentiel pour garantir un développement plus équilibré et résilient à long terme », conseille le Contrôleur qualité des hydrocarbures.

Professeur Demba NDIAYE Ingénieurs Chimiste en Hydrocarbures Pétrole et Gaz Sécurité Qualité environnement intervenait lors d’une conférence organisée par l’Institut Perform sur le thème : la transition vers des sources d’énergie plus durables dans l’industrie automobile.

La transition vers les énergies renouvelables, selon M. Ndiaye, offre des avantages considérables sur les plans écologique, économique et social. Dans le secteur de  l’automobile, cette transition revêt une importance particulière en ce qu’elle est capable de réduire l’impact environnemental.

« Les voitures électriques sont identifiées comme une solution clé, mais des défis subsistent, notamment en ce qui concerne l’infrastructure de recharge et les obstacles technologiques », fait constater M. Ndiaye.

Sur le plan économique, la transition énergétique stimule l’innovation et crée des emplois dans le secteur des énergies renouvelables, favorisant ainsi une croissance durable. Elle contribue aussi à diminuer la dépendance aux combustibles fossiles, renforçant ainsi la stabilité énergétique du pays.

En ce qui concerne les initiatives gouvernementales, M. Ndiaye a souligné les programmes de transition énergétique mis en place par le Gouvernement sénégalais. Ceux-ci visent principalement à introduire progressivement des centrales solaires et éoliennes pour compléter les énergies fossiles, créant ainsi un mix énergétique plus équilibré.

Bien qu’une migration complète vers les énergies propres ne soit pas encore à l’ordre du jour au Sénégal, le Gouvernement envisage sérieusement de réduire sa pollution en développant et en gérant un réseau de gazoducs dans le pays.

Cette mesure vise à diversifier davantage les sources d’énergie et à promouvoir une énergie plus propre et plus économique, renforçant ainsi la compétitivité des entreprises sénégalaises.

Yanda Sow

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Most Popular

Recent Comments