jeudi, mars 14, 2024
spot_img
AccueilUncategorizedSénégal-Mines-Contenu Local : Une Plateforme d’opportunités pour les entreprises locales

Sénégal-Mines-Contenu Local : Une Plateforme d’opportunités pour les entreprises locales

Le Comité National de Suivi du Contenu Local/Mines (CNSCL) a lancé la plateforme électronique de mise en relation des acteurs du secteur minier. Sous la responsabilité de Ibrahima Wane, le Secrétaire Technique, cet outil digital devrait permettre de générer des interactions entre les acteurs du secteur minier, notamment les acheteurs et les fournisseurs de biens et services.

 

Les fournisseurs locaux, de biens et services aux compagnies minières, pourraient tirer meilleurs profits des opportunités du secteur, dans la plus grande transparence. Cette innovation suscite de l’espoir pour les acteurs locaux et pour l’économie, en ce qu’elle pourrait servir de locomotive, pour tirer le Sénégal vers l’industrialisation.

Selon le dernier rapport du ministère des mines pour l’année 2021, le montant cumulés des dépenses des entreprises minières au Sénégal est de 1,149 milliards de francs CFA dont 70% captés encore par des entreprises étrangères et moins de 30% aux entreprises qui appartiennent à des sénégalais.

« On ne peut pas pour un secteur aussi stratégique que celui des mines, dépendre à plus de 70%, des fournitures des entreprises étrangères, pour un secteur aussi stratégique que celui des mines. Nous devons tirer les leçons du Covid 19 et éviter qu’une situation similaire se reproduise surtout dans les mines », a déclaré M. Ibrahima Guèye, Secrétaire général du ministère des Mines  et de la Géologie.

Environ 58 domaines d’activités, dont la plupart sont réservés aux entreprises locales, sont répertoriés et inclus dans la plateforme digitale. C’est pour quoi il est important de mettre en place un tel outil pour essayer de réduire ce gap énorme afin que les PME et PMI puissent capter le maximum de cette manne financière en conformité aux directives régionales sur le contenu local.

La région de Thiès qui a accueilli les acteurs lors de ce lancement, après celui effectué à Kédougou, occupe une place importante dans le secteur minier du Sénégal. Elle est considérée comme la première région minière grâce à sa contribution dans le budget de l’Etat et au nombre d’exploitations minières en cours dans son périmètre.

Les acteurs locaux de l’arrondissement de Méouane,  membres du Regroupement des Entrepreneurs de Darou Khoudoss (REDAK), dirigé par M Cheikh Fall, appellent le CNSCL à les impliquer davantage et à élargir la dissémination pour une meilleure appropriation de cet outil important.

« Les fonds issus des droits d’adhésion qui sont fixés, pour les acteurs locaux à 150 00Francs de CFA, seront réinjectés dans la formation et la capacitation des entreprises locales pour augmenter leurs parts de machés », a précisé le Secrétaire Technique du CNSCL/Mines, Ibrahima Wane.

Yanda Sow (envoyé spécial à Thiès)

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Most Popular

Recent Comments