Home ACTUALITÉ Sénégal-Mines et technologies : La nécessité de répondre à un marché plus exigeant

Sénégal-Mines et technologies : La nécessité de répondre à un marché plus exigeant

0
136
Lauréats du Hackathon Minnovation 2023

La technologie avance à grands pas, favorisant l’éclosion de pratiques plus saines, moins coûteuses et plus efficaces. Ces innovations, les nouveaux outils et la précision de leurs résultats, contribuent à accélérer les délais et à optimiser la production. Le Sénégal s’adapte en misant sur la formation et la promotion de la technologie.

Le marché du travail est de plus en plus exigeant. Le Salon International des Mines (SIM) est l’occasion de faire le  bilan, de noter les avancées et de relever les  bonnes pratiques pour la prise en charge des défis actuels et à venir, dans le secteur minier. Cette année, les organisateurs cherchent à impulser une dynamique pour que les géosciences favorisent une exploitation responsable des ressources minérales, afin de permettre au Sénégal de relever les défis et de saisir les opportunités pour son développement économique et social.

Il est primordial de connaître le potentiel minier de notre pays. Le Directeur de la Géologie, Saliou Samb, estime qu’il est important de souligner les réalisations du gouvernement du Sénégal. Pour lui, ces actions ont eu un impact positif considérable sur le secteur minier. « La création de l’institut National du Pétrole et du  Gaz (INPG), la restructuration de l’Institut des Sciences de la Terre (IST), la création de l’université Amadou Makhtar Mbow de Diamniadio et des autres instituts de formation, ont favorisé le développement du potentiel de nos jeunes et leurs capacités à entreprendre », s’est réjouit le Président du Comité scientifique du SIM. 

La création de la Société des Mines du Sénégal (SOMISEN) et du Service Géologique National du Sénégal (SGNS) témoigne de l’engagement et de la bonne gouvernance et de la nécessité de connaître les ressources de notre sol et de notre sous-sol. Le Hackathon, le « rendez-vous des cracks », a permis à des étudiants sénégalais de développer des projets innovants qui vont, sans doute, accélérer le développement des géosciences et une expansion du secteur minier.

Le Salon International des Mines lancé ce 3 octobre 2023, a vu la participation d’une centaine d’exposants, composés d’entreprises nationales et de multinationales dans les domaines de la prospection, de l’exploitation, du transport, des services divers et de l’innovation technologique. Plusieurs innovations y ont été apportées telles que la vitrine minière, la distinction de l’entreprise modèle et la célébration de la journée internationale de la géo diversité des géosciences, prévue, désormais, le 6 octobre de chaque année.

Abdou Diouf Junior

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here