Home ACTUALITÉ Sénégal-Mines-RSE : Les dépenses sociales ont baissé de près de 2 milliards

Sénégal-Mines-RSE : Les dépenses sociales ont baissé de près de 2 milliards

0
117

Les investissements des entreprises minières au Sénégal, en termes de dépenses sociales sont passées de 6,2 milliards de Francs CFA à 4,6 milliards de Francs CFA.

En 2021, les entreprises minières ont investi 4,6 milliards de Francs CFA, dans le cadre de leurs réalisations sociales, contre 6,2 milliards de Francs CFA en 2020, soit une baisse de 25,4% en liaison avec les dons des entreprises minières au fonds Force COVID-19, pour la lutte contre la pandémie en 2020. Ces informations sont tirées du dernier rapport d’analyse des données minières de 2021.

En effet, 2020, considérée comme une année exceptionnelle à cause de la pandémie de COVID-19, ne traduit pas forcement une baisse des montants alloués aux dépenses sociales. En 2019 avant cette pandémie, un montant d’un peu plus de 3 milliards de Francs CFA étaient alloué.

Les principaux secteurs qui reçoivent ces dépenses sociales sont l’éducation, la santé et les activités socio-culturelles. Le secteur de l’éducation est le premier bénéficiaire de ses réalisations sociales avec 1,2 milliards de Francs CFA, soit 25,1% des montants. 

Avec 1,1 milliards de Francs CFA, le secteur de la santé est à la deuxième place avec 24,0 % des réalisations sociales. Les dons consentis par les entreprises minières pour un montant de 1,1 milliards de Francs CFA, soit 23,5%, constituent le troisième poste de dépenses sociales.

Ces derniers sont suivis par le secteur des activités socio-culturelles, des investissements faits dans le secteur de l’eau, de l’assainissement et des infrastructures routières qui représentent respectivement 10,9%, 6,8% et 6,4% des montants alloués.

Les autres secteurs tels que l’agriculture, l’électrification, le sport se partagent le reste des montants alloués aux réalisations sociales.

Pour rappel les réalisations sociales ne sont pas des dépenses obligatoires auxquelles les entreprises doivent se soumettre. C’est laissé au bon vouloir des sociétés minières qui, de concert avec les communautés, essaient de répondre aux besoins des communautés.

Toutefois, le code minier, dans ce même registre, a institué plusieurs fonds dont le Fonds d’Appui au Développement Local (FADL), prévu par l’article 115, pour accompagner les collectivités locales abritant les entreprises minières. À noter que jusque là, ce fonds n’est pas versé par les entreprises.

Yanda Sow

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here