vendredi, mai 17, 2024
spot_img
AccueilACTUALITÉSénégal-Fonds du secteur minier : Une « injustice » en passe d’être corrigée ?

Sénégal-Fonds du secteur minier : Une « injustice » en passe d’être corrigée ?

Le ministre des Mines et de la Géologie annonce la disponibilité de 7 milliards du Fonds d’Appui au Développement Local pour cette semaine. Les ayant-droits n’ont que trop attendu. L’annonce a été faite durant le panel de haut niveau organisé par le CN ITIE Sénégal.

Cette décision était attendue depuis quelques années. Les acteurs de la société civile en avait fait un sujet de plaidoyer. Finalement, le ministre des Mines et de la Géologie donne la bonne nouvelle : « je pense que la problématique liée au fonds de péréquation va être réglée très bientôt parce qu’il y a beaucoup de communes qui subissent les externalités de l’exploitations des mines dans leurs localités et qui attendent beaucoup de ces fonds pour prendre en charge certaines préoccupations », rassure Omar Sarr.

Le fonds d’appui au développement local devrait permettre aux femmes de pouvoir jouer leur partition dans le développement économique et social. Seulement, il n’a jamais été versé par les compagnies. Cela constitue une violation des engagements pris. 

La problématique de la disponibilité du Fonds d’Appui au Développement Local est également sur le point d’être résolue. Le ministre des Mines et de la Géologie déclare : « il y a cette année un montant de 7 milliards qui va aller directement aux collectivités territoriales impactées. Nous sommes en train de signer les avenants aux conventions minières qui existent et des protocoles d’accord avec certaines sociétés qui sont concernées ».

Le Sénégal a été bien noté ces dernières années sur la mise en œuvre de la norme ITIE dans la gouvernance des ressources extractives, il n’en demeure pas moins qu’il reste du chemin. Pour Mme Awa Marie Coll Seck, Présidente du Comité National ITIE Sénégal, il y’a encore des efforts à faire.

« Les défis dans la gouvernance sont encore nombreux.  Il y a le problème des différents fonds institués par l’Etat mais dont l’effectivité, à ce jour, pose problème, malgré les instructions du Président de la République après les décrets d’applications », a-t-elle rappelé.

Sur ce point également il y a des avancées et des décrets ont été signés et récemment des arrêtés ont été pris. « L’application dudit décret est attendue dans les meilleurs délais pour éviter les incompréhensions ». C’est ce qu’a fait savoir M Omar Sarr Ministre des mines et de la géologie prenant part au panel.

Le Comité National ITIE Sénégal a organisé un panel de haut niveau auquel, ont pris part des sommités, pour faire le point sur l’état des lieux de la gouvernance des ressources extractives au Sénégal.

Yanda Sow

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Most Popular

Recent Comments