vendredi, février 16, 2024
spot_img
AccueilACTUALITÉDéchets plastiques : Traduire une problématique en opportunités d’affaires

Déchets plastiques : Traduire une problématique en opportunités d’affaires

Valoriser les déchets plastiques et réduire la consommation au Sénégal, c’est le point d’accord entre la fondation Endeavour Mining et Plastic Odyssey.  L’objectif est de protéger l’environnement en traduisant cette problématique en opportunités d’affaires.

Le navire Odyssey Plastic est au Sénégal dans le cadre de sa tournée mondiale. Le but c’est de réduire la consommation, sensibiliser et valoriser et sensibiliser sur le zéro déchet plastique. La fondation Endeavour Mining accompagne cette escale au Sénégal dans son programme environnemental pour mieux faire face aux dégâts du plastique surtout en mer.

Selon Simon Bernard, Président Co-fondateur de Odyssey Plastic, cette expédition ambitionne de trouver des solutions à la pollution plastique dans l’océan. Les déchets déversés en mer sont recyclés pour en faire des produits utiles notamment des tuiles, des tubes, du carburant et tant d’autres.

En plus du recyclage, une sensibilisation est faite sur la réduction du plastique pour mieux protéger l’océan de cette pollution. L’escale à Dakar est justifiée par sa ressource humaine qualifiée sur le recyclage malgré sa forte consommation en plastique.

Plusieurs entrepreneurs seront rencontrés pour échanger sur des idées de recyclage pendant un mois et demi et mettre en place des projets durables avec les potentiels partenaires.

Le co-fondateur de Plastic Odyssey préconise l’engagement de tout un chacun pour mettre fin à la pollution plastique en réduisant sa consommation et en le recyclant. Une quinzaine d’entrepreneurs seront formés pour faire le suivi des bonnes pratiques et des micro-usines seront installées pour assurer le travail à long terme.

A lire aussi sur le même sujet : Plastic Odyssey à Dakar : Cap « vert » zéro déchet plastique en mer

La fondation Endeavour Mining soutient l’esprit de Plastic  Odyssey dans le cadre de sa stratégie de développement durable lancée en 2021. Sur son programme environnemental, elle décide de s’attaquer à la pollution des déchets plastiques dans les régions où elle opère et sur les sites miniers selon la Vice -présidente de ladite fondation, Mme Gwennael Guillen.

« Cette année, la fondation s’engage à réduire 50% de son utilisation des bouteilles plastiques dans ses sites d’opération avec comme objectif de l’éliminer totalement d’ici 2025. La sensibilisation se fera aussi sur la réduction de la consommation du plastique », a-t-elle dit.

La fondation appuie la valorisation des déchets plastiques à travers un tri qui sera envoyé dans les centres destinés. Elle déroule son plan avec des partenaires du secteur, un secteur qui peut devenir une source de revenu. 

Le Ministère des Mines et de la Géologie (MMG) a participé à cette journée. Il magnifie cette idée novatrice du navire Plastic Odyssey mais aussi l’accompagnement de la fondation Endeavour Mining.

« Le Sénégal est honoré de partager de telles pratiques et expériences », se félicite Ibrahima Guèye Secrétaire Général du MMG. « C’est une problématique qui est transformée en une opportunité d’affaires soutient-il, mais aussi une activité qui va générer plus d’emplois, plus d’économie et mettre fin  à la pollution avec tous ses dégâts environnementaux ».

 Pour lui, il ya une urgence vitale que les acteurs trouvent des solutions qui permettront d’aller vers un développement durable et de faire de ces contraintes des atouts au profit des populations.

Dans le cadre de la réglementation, depuis 1972, le Sénégal à toujours eu des lois pour lutter contre la pollution plastique. Depuis 2020, avec l’accompagnement de plusieurs articles, le cadre juridique à considérablement évolué, mais la situation est restée la même.

Ndèye Mbocé Sy

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Most Popular

Recent Comments