mercredi, juillet 17, 2024
spot_img
AccueilUncategorizedEnjeux environnementaux : Le Journalisme au service de la planète

Enjeux environnementaux : Le Journalisme au service de la planète

A l’occasion de la Journée mondiale de la liberté de la presse, célébrée le 3 mai, l’institut PANOS Afrique de l’Ouest s’est associé aux médias et aux organisations de la société civile pour explorer le rôle crucial des acteurs de la presse dans la lutte contre la crise climatique et la protection de l’environnement.

Sous le thème « Crise environnementale : Quel type de journalisme pour mieux servir la planète », cette initiative vise à sensibiliser et à mobiliser les populations autour des enjeux environnementaux majeurs auxquels nous sommes confrontés.

Abdoulaye Ndiaye, Directeur de PANOS Afrique de l’Ouest, a souligné l’importance de cette journée et l’urgence d’une action collective face aux défis environnementaux croissants. « Les dérèglements climatiques, les inondations et l’érosion côtière menacent notre planète et nos sociétés. Il est impératif que les médias s’engagent activement dans la sensibilisation et la mobilisation du public autour de ces enjeux », a-t-il déclaré.

Ndiaye a également insisté sur la responsabilité des journalistes d’informer de manière équilibrée et éclairée sur les questions environnementales. « Il est crucial que les journalistes soient bien formés pour traiter ces sujets complexes. L’intégration de l’environnement dans les programmes de formation journalistique est essentielle pour garantir une couverture adéquate et approfondie de ces problématiques cruciales », a-t-il ajouté.

De la nécessité de mieux outillés les journalistes

Youssouf Bodian, Vice-président de l’Association des Journalistes pour la Transparence dans les Ressources Extractives et la Préservation de l’Environnement (AJTREPE), a salué le choix de la thématique innovante de cette journée. « Les questions environnementales font désormais partie intégrante de notre quotidien. Il est primordial que les journalistes soient bien outillés et accompagnés pour traiter ces sujets, y compris dans les régions les plus reculées du Sénégal », explique l’animateur le rubrique « Quartier Vert », sur Rfm.

Bodian a également appelé à une collaboration renforcée entre les journalistes spécialisés, pour identifier les défis et proposer des solutions. « Avec l’exploitation imminente du pétrole et du gaz au Sénégal, il est important de se préparer aux impacts environnementaux de ces activités. Ce thème est d’autant plus pertinent qu’il permet de préparer les journalistes à aborder ces questions cruciales pour l’avenir de notre planète », a-t-il ajouté.

La célébration de la Journée mondiale de la liberté de la presse par PANOS Afrique de l’Ouest réaffirme l’engagement de l’organisation à promouvoir un journalisme responsable et engagé au service de la protection de notre planète et du bien-être des populations.

Les panélistes ont insisté sur la nécessité de privilégier les investigations avec l’utilisation récurrente des données pour valoriser les productions, apporter plus de lisibilité et de fiabilité au travail du journaliste.

Yanda Sow

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Most Popular

Recent Comments